Challenge N°4 – A

Relève & contrôle de l’épaisseur de la canalisation passant dans des fourreaux (acier ou béton), et inspection de l’espace annulaire

Challenge en collaboration avec TERÉGA

TEREGA_Logo_Horizontal_couleur

Pas de lauréat

Contexte

L’intégrité des ouvrages est un enjeu majeur pour GRTgaz et TERÉGA. Elle contribue directement à la sécurité industrielle et à la performance financière des deux entreprises. Certains points de contrôle nécessitent des moyens lourds et coûteux. GRTgaz et TERÉGA souhaitent challenger leurs pratiques et tester des solutions innovantes afin de vérifier plus simplement certains points difficilement accessibles car enterrés (inspection de la canalisation et de la gaine). 

La majeure partie du réseau de canalisations de GRTgaz et TERÉGA est enterrée, entre 1m et 2m de profondeur. Certains obstacles comme les voies ferrées, les autoroutes, les fleuves sont franchis souterrainement. Pour ces points spéciaux et afin de protéger leurs canalisations de différentes contraintes mécaniques engendrées par l’environnement externe, celles-ci peuvent être protégées par des fourreaux en acier ou en béton (voir photos ci-dessous).

Dans le cadre de leur Plan de Surveillance et Maintenance, GRTgaz et TERÉGA vérifient l’intégrité de leurs canalisations enterrées par des méthodes d’inspection interne ou de mesures de surface. Or, l’inspection des canalisations sous fourreaux est plus compliquée car les gaines sont difficilement accessibles.

 

GRTgaz et TERÉGA sont donc à la recherche d’une solution innovante, applicable à l’ensemble des passages de canalisations sous fourreaux, permettant d’inspecter l’espace annulaire entre la gaine et la canalisation. Cette solution permettra également de vérifier visuellement et par certains contrôles non destructifs l’épaisseur de la gaine et l’intégrité des réseaux, sans avoir à effectuer de travaux de terrassements lourds.

Buse Béton

Buse Béton

Tube PVC

Gaine métallique

Problématique

– Comment inspecter l’espace annulaire entre la gaine et la canalisation afin d’optimiser la vérification de l’intégrité des ouvrages et notamment l’état de surface des canalisations présentes dans les gaines, les éventuels défauts de revêtement ou de corrosion ?

– Comment mesurer l’épaisseur de la canalisation sous fourreau ?

– Comment relever et contrôler facilement l’épaisseur des fourreaux quels que soient leurs natures (acier ou béton) ?

Contraintes

– Profondeur d’enfouissement moyenne des fourreaux : 2m

– DN moyen des fourreaux : 30 cm à 150 cm

– Longueur moyenne des fourreaux : entre 10 et 50 mètres

Photo / Schéma explicatif

Photo représentant le passage d’une canalisation sous une voie ferrée.

Photo extraite d’une inspection d’un fourreau et montrant l’aspect visuel d’une canalisation

Objectif

Permettre à GRTgaz et TERÉGA d’inspecter, à moindre coût, les canalisations en passages sous fourreaux afin de vérifier l’intégrité de ses canalisations (état de surface, défaut de revêtement, corrosion, présence de matière, épaisseur de la gaine…).

 

– Le coût d’une recherche d’épaisseur ne doit pas dépasser 10 k€

Enjeux pour GRTgaz et TERÉGA

– Financier : éviter des travaux non nécessaires

– Sécurité : s’assurer de l’intégrité des canalisations dans les fourreaux, éviter les contraintes mécaniques sur nos ouvrages

– Réglementaire : anticiper une demande administrative

Volumétrie / Planning

– Volumétrie :

>     Parc existant :

  • GRTgaz : 15 000 fourreaux (5 000 gaines acier et 10 000 gaines pvc ou béton), soit 150 km de canalisation

  • TERÉGA : 10 000 fourreaux (gaines acier ou ciment), soit 135 km de canalisation (dont 5 000 fourreaux non-pistonnables)

>     Campagne d’inspection annuelle :

  • GRTgaz : traitement de 10 à 30 fourreaux environ

  • TERÉGA : traitement de 20 à 25 fourreaux environ

 

– Planning envisagé :

>     Dès que possible : Test en 2019 puis déploiement à plus large échelle

Perspectives de valeur pour le lauréat

– Co-développer en partenariat avec GRTgaz et TERÉGA les solutions potentielles

– Obtenir le financement des solutions à développer ou le financement des éventuels brevets à déposer

– Profiter des installations du centre de R&D de GRTgaz (RICE) pour développer et tester les innovations

– Profiter du réseau TERÉGA pour ensuite tester les innovations en conditions réelles

Date de clôture : 30/09/2018

La date de clôture, initialement prévue le 15/09/2018, est repoussée au 30/09/2018.