Lauréats


N2 : Réduire toujours plus les émissions de gaz à l’atmosphère

Le lauréat est DNV GL

DNV GL propose des services de classification et de conformité technique, conjointement à des services d’ingénierie informatique et logicielle et d’expertise indépendante pour les industries maritime, pétrolière, gazière et énergétique. La structure opèrent dans plus de 100 pays et compte plus de 16 000 professionnels.

Crédit photo ©CorinneJamet

Les finalistes sont :


Le lauréat du 1er appel à projet de la campagne 2017 des Challenges Open Innovation a été annoncé lors de la journée innovation de GRTgaz au Carreau du Temple, il s’agit de TT Géomètres Experts qui propose une solution de photogrammétrie afin de déterminer le positionnement précis des réseaux enterrés de GRTgaz.
La plateforme des Challenges Open Innovation de GRTgaz propose des appels à projet tout au long de l’année et permet de recueillir en continu toutes les innovations que vous souhaitez nous proposer !

Crédit photo ©CorinneJamet

N1 : Déterminer le positionnement précis des réseaux enterrés de GRTgaz

Le lauréat est TT Géomètres Experts

TT Géomètres Experts est à la fois une société coopérative de Géomètres Experts et un bureau d’études techniques et infrastructures. La maîtrise des techniques topographiques et foncières sont au cœur des compétences de cette entreprise novatrice et désormais elle propose également des services de qualité dans les domaines de la photogrammétrie, la cartographie, l’ingénierie, les systèmes d’informations géographiques et les logiciels de conception.

Crédit photo ©CorinneJamet

Les finalistes sont :


Lauréats 2016

Le 7 novembre 2016, les lauréats des Challenges Open Innovation de GRTgaz 2016 ont été dévoilés à l’occasion d’une cérémonie organisée en partenariat avec le Comité Richelieu. Cet évènement s’est déroulé à l’Atelier du France, en présence de Pierre PELOUZET, médiateur des entreprises, de Jean-Pierre Gérault, président du Comité Richelieu et de Jean-Jacques CIAZYNSKI, directeur du Système Industriel de GRTgaz.

Jean-Jacques CIAZYNSKI a rappelé l’importance que revêt la démarche d’Open Innovation pour GRTgaz : “Ces challenges nous ont permis de découvrir de nouvelles technologies, de renforcer nos liens avec les écosystèmes et d’en créer de nouveaux. La collaboration agile entre experts internes et entreprises externes augmente l’efficacité des efforts de recherche de l’entreprise pour atteindre rapidement et différemment des solutions opérationnelles à nos problématiques industrielles”.

Pour cette première édition des Challenges Open Innovation de GRTgaz, nous avons reçu :

  • 155 candidatures pour les 6 appels à projet ;
  • 25 entreprises ont été sélectionnées pour “pitcher” leur innovation devant un jury composé d’experts internes et de professionnels de l’innovation externes ;
  • 6 lauréats ont été récompensés.

Crédit photo ©CJamet

N1 :MULTIPLIER LES POINTS DE MESURE DE PRESSION SUR LE RÉSEAU

Le lauréat est SCEMS

SCEMS est un bureau d’études spécialisé dans l’ingénierie mécanique, l’informatique appliquée et l’électronique. Notre savoir-faire dans ces trois domaines nous permet de répondre aux besoins de nos clients avec des solutions novatrices à la pointe de la technologie. Nous les accompagnons à travers toutes les étapes du cycle de vie d’un produit : dès la définition du besoin, jusqu’à sa mise en route ou son démantèlement.

Crédit photo ©CJamet

Les finalistes sont :


N2 :MESURER LA TEMPÉRATURE DU SOL À PROXIMITÉ DES CANALISATIONS

Le lauréat est SENSEOR

SENSEOR, PME à l’esprit start-up, conçoit et fabrique des capteurs très innovants, sans fil et sans batterie, en exploitant la technologie SAW. Ces capteurs permettent la mesure de température au cœur des équipements industriels, des moteurs, des équipements électriques, dans des endroits inaccessibles comme les canalisations enterrées, ou sur des éléments en rotation ou mobiles. Les solutions de monitoring basées sur les capteurs SAW de SENSeOR sont parmi les plus innovantes :  les capteurs sont sans fil, totalement passifs, ne nécessitent pas de maintenance et bénéficient d’une autonomie illimitée.

Crédit photo ©CJamet

Les finalistes sont :


N3 :SÉCURISER LES RACCORDEMENTS SOUS HAUTE PRESSION

Le lauréat est le CETIM

Le Centre technique des industries mécaniques a été créé en 1965, à la demande des industriels de la mécanique afin d’apporter aux entreprises des moyens et des compétences pour accroître leur compétitivité, participer à la normalisation, faire le lien entre la recherche scientifique et l’industrie, promouvoir le progrès des techniques, aider à l’amélioration du rendement et à la garantie de la qualité.

Crédit photo ©CJamet

Les finalistes sont :


N4 : LIMITER LA CONDENSATION D’HYDROCARBURES DANS LES COMPRESSEURS

Le lauréat est micel

MICEL, filiale du groupe ADDEV s’appuie sur un vaste panel de technologies et sur deux activités :

  • ISOLANTS & FILMS (Conception et transformation d’isolants, de pièces et de films techniques)
  • ADHESIFS & COLLES (Conception et vente de solutions d’assemblage technique (pièces et rubans adhésifs, colles), proposant également des solutions de découpe et du conditionnement à façon)

Crédit photo ©CJamet

Les finalistes sont :


N5 : MESURER LA VITESSE INSTANTANÉE DE SOUDAGE SUR LES CANALISATIONS


N6 : CONCEVOIR UN FORUM DES MÉTIERS VIRTUEL

Le lauréat est biin

biin ce sont deux compétences réunies : design et développement.

Solution unique et nouvelle, réfléchie et facile. biin est spécialisée dans le développement des systèmes d’informations publiques connectés. Nous pensons les nouvelles technologies par les nouveaux usages.

Crédit photo ©CJamet

Les finalistes sont :

PRIX SPÉCIAL DU JURY

New rFid Concept est une start-up bretonne entièrement dédiée au design et à la recherche et développement d’antennes hautes et ultra hautes fréquences dans le domaine de la RFID, ainsi que des transmissions de données pour les bandes ISM.

New rFid Concept intervient auprès de l’ensemble des industriels impliqués dans le développement des technologies RFID et NFC, notamment les fabricants de puces, les encarteurs, ou encore les constructeurs de lecteurs et intégrateurs de systèmes.

Crédit photo ©CJamet