Challenge N°1

Déterminer le positionnement précis des réseaux enterrés de GRTgaz

Le lauréat est TT Géomètres Expert

TT Géomètres Experts est à la fois une société coopérative de Géomètres Experts et un bureau d’études techniques et infrastructures. La maîtrise des techniques topographiques et foncières est au cœur des compétences de cette entreprise novatrice et désormais elle propose également des services de qualité dans les domaines de la photogrammétrie, la cartographie, l’ingénierie, les systèmes d’informations géographiques et les logiciels de conception.

 Les finalistes sont :

Contexte

GRTgaz possède et exploite le plus long réseau de transport de gaz naturel à haute pression d’Europe (32 000 km en France). Depuis 2012, GRTgaz a l’obligation de disposer d’une cartographie encore plus précise de ses ouvrages enterrés, pour contribuer à l’amélioration de la sécurité et la fiabilité des travaux réalisés à proximité. La géolocalisation précise du réseau de canalisations enterrées est donc primordiale pour GRTgaz.

GRTgaz profite de travaux de courte durée (24 heures environ) pendant lesquels les ouvrages sont déterrés, visibles et accessibles pour améliorer la précision des données de positionnement.

Aujourd’hui, le passage d’un géomètre est nécessaire pour recueillir les données de positionnement précises de l’ouvrage. C’est seulement après son passage que GRTgaz peut remblayer la tranchée dans laquelle se trouve la canalisation, ce qui rallonge les durées d’ouverture de tranchées avec des impacts notamment économiques négatifs pour GRTgaz.

Problématique

Quelle solution innovante permettrait à GRTgaz de s’affranchir du passage d’un géomètre pendant la courte période d’ouverture de la tranchée, tout en lui garantissant, a posteriori, la précision des données de positionnement recueillies nécessaire à la mise à jour de la cartographie ?

L’objectif

GRTgaz recherche une solution permettant de déterminer la position de la canalisation, avant ou après remblaiement dans une tranchée, et dont les données de positionnement peuvent être exploitées post remblaiement par un géomètre.

 

– Le premier objectif est donc de profiter des opportunités de chantiers ponctuels, de courte durée sur les canalisations rendues visibles et accessibles temporairement afin de déterminer et contrôler le positionnement précis de la génératrice supérieure de la canalisation et de permettre de remblayer les fouilles sans attendre la mobilisation d’un géomètre topographe.

 

– Le second objectif est de permettre le contrôle du positionnement après enfouissement des nouveaux réseaux qui ont été posés sur un linéaire continu, dans des tranchées restées ouvertes pendant plusieurs jours, et qui ont fait l’objet d’un levé initial de la canalisation par un géomètre topographe.

 

– Ce positionnement est demandé suivant les 3 dimensions (latitude, longitude, altimétrie) avec une précision maximale souhaitée la plus proche possible de 10 cm, et dans tous les cas inférieur à 40cm.

 

La solution proposée doit permettre de déterminer la position de canalisations de différentes natures/dimensions, et situées dans des environnements variés : urbain, rural, sous-œuvre….

Idéalement elle doit pouvoir être mise en œuvre sans compétence technique ou topographique particulière de l’intervenant tout en restant fiable et économiquement acceptable.

Enjeux

Les enjeux pour GRTgaz sont de différentes natures :

 

– Permettre à GRTgaz de ne pas rallonger la durée des travaux d’ouverture et remblaiement de tranchées pour avoir un levé topographique précis de la canalisation,

– Réduire le risque d’agression des canalisations du réseau lors d’exécution de  travaux de tiers à proximité des ouvrages GRTgaz,

– Renforcer la fiabilité du Système d’Information Géographique de GRTgaz en proposant un moyen innovant de contrôle des levés topographiques réalisés par nos prestataires topographes.

Volumétrie et Échéances du Besoin

Volumétrie concernant les réseaux existants : jusqu’à 600 fouilles/an réparties sur le réseau de GRTgaz

 

– Phase 1 – développement et test de la solution au 2nd semestre 2017 sur un périmètre limité de son réseau

– Phase 2 – déploiement en 2018 sur l’ensemble du réseau de GRTgaz

 

Des cas d’usages complémentaires sont également prévus dans des conditions moins contraignantes; ils concernent les nouveaux ouvrages construits et en particulier, en 2017 environ 300 km de linéaire où la solution proposée pourrait également être implémentée)